• الرئيسية
  • مدينة بصرى
  • الطقوس والمعتقدات
  • الكنائس
  • كنيسة (بازيليكا) بحيرا، والملحقات الشمالية

Localisation et dénomination

Le grandiose édifice basilical du IIe-IIIe siècle, situé au nord de l’église des Saints Serge, Bacchus et Léonce et dont la fonction reste inconnue, fait partie d’un ensemble appelé le monastère de Bahîra, moine nestorien qui occupa une place privilégiée aux origines de l’histoire du Prophète Muhammad.

Plan et construction

Flanqué de portiques, il présentait, à l’origine, une façade à tympan s’ouvrant par un arc (dit fronton syrien) sur un atrium avec des colonnes couronnées par des chapiteaux ioniques. De la basilique, il reste l’élévation avec de vastes fenêtres rectangulaires et une partie du cul-de-four de l’abside construite en conglomérat de mortier englobant des scories volcaniques légères. L’arc de l’abside est orné à la clef d’un relief qui fait penser au dieu nabatéen Dusarès, souvent assimilé à Dionysos. La façade semble avoir été fermée dès l’antiquité lorsque la basilique fut attribuée au culte chrétien, comme l’attestent des croix pattées incisées sur les pilastres de l’abside et les traces de sillons ayant servi à l’encastrement du chancel qui limite le chœur. Le côté sud de l’édifice est occupé par des maisons. Le côté nord est libre, mais a été sur-creusé au moment des dégagements. Dans la zone au nord de la basilique, qui a fait l’objet de dégagements récents, ont été identifiés les restes d’une abside ayant appartenu à un édifice parallèle à la basilique. On peut y rattacher une exèdre restée pratiquement intacte parce qu’elle a été intégrée à une habitation moderne. Elle conserve un cul-de-four en petits blocs de scories couvrant une abside demi-cylindrique ornée d’une succession de quatre niches à frontons encadrant des coquilles. Les ornements de ces niches montrent des analogies stylistiques et iconographiques avec la clef de voûte de l’abside de la basilique proche et font penser qu’ils appartiennent à un complexe unique.