Carte de l'emplacement approximatif de l'épave Capo Sagro 3

Localisation approximative de l'épave Capo Sagro 3 au large de Bastia.

Description

L’épave Capo Sagro 3 est l’une des rarissimes épaves antiques expertisées à grande profondeur qui se soit avérée intacte, toutes les autres ayant pour l’essentiel subi les ravages occasionnés par les chalutages de grand fond.

Le tumulus formé par l’épave est réellement imposant. Long de 16 mètres, large de 9, il est orienté sud-ouest/nord-est. Les amphores visibles, alignées sur au moins deux couches, sont toutes de type gréco-italique. Produites le long de la côte tyrrhénienne de l’Italie, vers 180-170 av. J.-C., elles étaient dédiées au transport du vin. Le seul élément « étranger » aperçu sur le site est une amphore originaire d’Espagne, plus récente de deux siècles que les autres amphores. Sa présence, à moins d’un mètre du tumulus, relève donc très certainement d’un simple hasard lié à la perte ou au jet à la mer de cette amphore très postérieurement au naufrage.

Le remarquable état de conservation du gisement et l’urgence qu’il convient d’accorder à l’étude des vestiges dangereusement menacés des abysses, rendaient primordiale la réalisation d’une couverture photogrammétrique exhaustive du site et le prélèvement pour étude de quelques amphores. Ces missions ont été menées à bien lors de deux campagnes en 2015 et 2016.

Photographie d'un amas d'amphores sous l'eau
Restitution 3D de l'amas d'amphores vu sous l'eau
Photographie d'un amphore gréco-italique

Le gisement capté par les appareils photographiques portés par le ROV.

© DRASSM

Restitution 3D.

© Daniela Peloso/Ipso Facto

L’amphore gréco-italique prélevée.

© Teddy Seguin/DRASSM

Responsable d’opération

Franca Cibecchini/Drassm (2015-2016)