• Accueil
  • Entre terre et mer, des espaces à explorer
  • Grottes et préhistoire
  • Biéroc-La-Mondrée

Découvert en 1970, par 20 mètres de profondeur, le site submergé du Paléolithique moyen de la Mondrée à Fermanville (Nord Cotentin) est remarquablement conservé. Son étude a repris dans les années 2000 dans le cadre d’un projet sur les premiers peuplements de Normandie.

Un site riche en silex

Localisé au pied d’une falaise, ce site, daté vers - 70 000, a révélé des milliers de silex taillés par des hommes que les changements du climat et du niveau de la mer ont poussés autrefois à se déplacer au rythme des cycles de glaciation. La quarantaine d’artefacts trouvés lors des plongées de 2000 et 2001 sont conformes à la série des objets lithiques, taillés selon la technique dite Levallois, trouvés en 1971.

En 2001, grâce à une carotte de sédiments, la stratigraphie du site a progressé. Elle confirme une fréquentation qui couvre une large période de la préhistoire.

La préhistoire à portée de plongée

Menée en 2010 avec le concours des associations ADRAMAR et HWTMA, une expertise a permis de relocaliser précisément le site. À Biéroc-La Mondrée, l’archéologie sous-marine offre à la connaissance une contribution majeure. Elle apporte un éclairage sur l’évolution, la migration, la dispersion des hommes et la façon dont certains groupes humains vivaient dans des régions aujourd’hui immergées. Ces données sont essentielles pour appréhender l’importance de ce patrimoine et en développer la gestion à long terme.

En savoir plus