• Accueil
  • Entre terre et mer, des espaces à explorer
  • Les sites de l’estran
  • L’agglomération littorale d’Urville-Nacqueville

Connue depuis le XIXe siècle, la station littorale à vocation portuaire d’Urville-Nacqueville est fouillée depuis 2009. Le site, occupé entre 120 et 80 av. J.-C., est aujourd’hui enfoui sous la plage où il est menacé par l’érosion. Sa localisation, sur l’estran, rend son étude complexe.

Un site gaulois exceptionnel

La fouille du village situé sur l’aire dite de la Batterie Basse a débuté en 2010. Elle permet d’étudier les activités artisanales et commerciales de ce port d’échouage gaulois dont le modèle est à ce jour unique sur le littoral de la Manche. Les objets recueillis (amphores à vin italiennes, céramique anglaise, corail méditerranéen, ambre balte, monnaies, etc.) montrent le rôle joué par l’agglomération dans les réseaux économiques du Nord-Ouest de l’Europe.

La nécropole

Depuis 2011, la fouille se concentre sur la nécropole de la zone dite des Dunes qui regroupe à la fois des inhumations et des crémations. Le site permet d’étudier les pratiques funéraires à la fin de l’âge du Fer (La Tène). L’exceptionnelle conservation des ADN permet aussi de caractériser la population.