En 1872, Édouard Flouest, correspondant de la CTG, et Abel Maître, chef des ateliers du musée gallo-romain, mènent des fouilles à Magny-Lambert, en Côte-d'Or, grâce à une subvention donnée par la Commission. Le tumulus du "Monceau-Laurent" a révélé la tombe d'un guerrier du VIIe siècle avant notre ère, accompagné d'un riche mobilier funéraire : vaisselle à boire, longue épée en fer et rasoir. Le matériel, aujourd'hui conservé au musée d'Archéologie nationale, est dessiné par Flouest peu après sa découverte. Ce dernier, dans les notes associées au dessin, insiste sur la technique de réalisation de la ciste et sur son état de conservation.

 

Dessin © MAN ; Photo du Matériel © RMN-Grand Palais (musée d'Archéologie nationale) / Hervé Lewandowski