Félicien de Saulcy est l'unique président de la Commission de Topographie des Gaules, de 1858 à 1879.

Une formation militaire

Félicien de Saulcy, qui prend parfois pour prénom Félix, est un militaire, formé à Polytechnique. Élève à l'École d'application de l'artillerie de Metz, il publie ses premiers travaux archéologiques au début des années 1830, et s'intéresse tout particulièrement à la numismatique. Dès 1841, il devient conservateur du musée de l’Artillerie à Paris. Il entreprend alors une série de voyages en Méditerranée et au Proche-Orient et se passionne pour les vestiges antiques.

Un président archéologue

Dans les années 1850, grâce à sa deuxième épouse, demoiselle d'honneur de l'impératrice Eugénie, Saulcy se rapproche de Napoléon III. En 1858, il est nommé président de la Commission de Topographie des Gaules et participe, pour cette dernière, à plusieurs repérages ou fouilles.  C'est ainsi qu'il explore les tumuli de Méloisey et de Naix, fouille ceux des Chaumes de Cussy, des Chaumes d'Auvenay et de They, et se rend à plusieurs reprises à Gergovie et Alise-Sainte-Reine.

Un spécialiste de la numismatique

S'il est surtout connu pour ses travaux d'archéologie biblique, Saulcy reste avant tout une figure emblématique de la numismatique française. Ruiné par la chute du Second Empire, il cède sa collection de monnaies gauloises, une des plus importantes de son époque, au Cabinet des médailles en 1872.