Ernest Chantre

Anthropologue et archéologue, formé par Paul Broca et Gabriel de Mortillet, Ernest Chantre est nommé correspondant de la Commission de Topographie des Gaules en 1870.

© MAN

Anthropologue et archéologue, formé par Paul Broca et Gabriel de Mortillet, Ernest Chantre est nommé correspondant de la Commission de Topographie des Gaules en 1870.

Pionnier de la cartographie préhistorique

En 1876, Ernest Chantre propose au Congrès international d'anthropologie et d'archéologie préhistorique de Stockholm l'adoption d'une légende internationale pour les cartes préhistoriques, qui est très inspirée par celle mise en place par la CTG. Il dirige avec Émile Cartailhac le recueil des Matériaux pour l'histoire primitive et naturelle de l'Homme, entre 1873 et 1888, et devient membre non résident du CTHS en 1891. Il est l'un des membres fondateurs de la Société préhistorique française en 1904.

Un voyageur au long cours

Ernest Chantre effectue de nombreuses missions officielles en Turquie, en Russie, au Caucase, en Cappadoce et en Égypte, et assure à la France le premier grand chantier en archéologie hittite.

Ernest Chantre devient professeur d'ethnologie et sous-directeur du Muséum de Lyon. En 1922, il est élu membre de l'Académie des inscriptions et belles-lettres.