Auguste Longnon

Archiviste, historien spécialiste de la Gaule romaine et numismate de renom, Auguste Longnon rejoint la Commission de Topographie des Gaules (CTG) dans les dernières années de celle-ci.

© MAN

Archiviste, historien spécialiste de la Gaule romaine et numismate de renom, Auguste Longnon rejoint la Commission de Topographie des Gaules dans les dernières années de celle-ci.

Un autodidacte remarqué

Cordonnier de formation, Auguste Longnon devient archiviste aux Archives nationales en 1870. Il effectue en parallèle des travaux historiques portant sur la Gaule romaine, sur la topographie, sur la toponymie et la philologie.Puis il devient professeur au Collège de France et directeur d'étude à l'École pratique des hautes études. Il est élu membre de l'Académie des inscriptions et belles-lettres en 1897.

Passionné de géographie historique

Auguste Longnon est introduit dans le monde savant par l'intermédiaire d'Alfred Maury et d'Anatole de Barthélemy. Ses œuvres majeures s'inscrivent dans la droite ligne des travaux de la CTG : Géographie de la Gaule au VIe siècle (1878), Dictionnaire topographique de la Marne (1891), et surtout son monumental Atlas historique de la France depuis César jusqu'à nos jours (1885).