Adrien de Longpérier

Adrien de Longpérier (1816-1882 ), numismate, archéologue et orientaliste français, dirige le département des Antiques du Louvre sous le Second Empire.

© MAN/Valorie Gô

Le numismate Adrien Prévost de Longpérier est une figure emblématique des musées du Second Empire.

Un savant numismate, conservateur des Antiques au Louvre

Spécialiste de l'Antiquité classique, Longpérier a débuté sa carrière au Cabinet des médailles, avant d'être nommé conservateur au Louvre en 1847, et de prendre la tête du département des Antiques. C'est sous sa direction qu'entre la collection Campana. Il devient membre de l'Académie des inscriptions et belles lettres en 1854, puis membre du Comité des travaux historiques et scientifiques (CTHS) à partir de 1856. Enfin, il dirige la Revue numismatique de 1856 à 1872.

L'un des pères du musée gallo-romain

À la création du musée de Saint-Germain, en 1862, Adrien de Longpérier en assure la direction, et Claude Rossignol, tout juste nommé conservateur-adjoint du musée gallo-romain, est placé sous ses ordres. Il participe, aux côtés de Félicien de Saulcy, Alexandre Bertrand et Anatole de Barthélémy, à la commission consultative pour l’organisation du musée, afin de définir plus précisément les objectifs de cette institution. Comme Verchère de Reffye, Longpérier défend l'idée d'un musée archéologique d'envergure nationale à vocation scientifique.

Pour aller plus loin, voir la notice d'Annie Caubet