Syrie - Il y a 7 000 ans

Tell Feres

archeologie.culture.fr/tell-feres
Le village de Tell Feres nous raconte l’histoire des incroyables mutations sociales et économiques qui se sont déroulées à la fin de la Préhistoire en Mésopotamie du Nord. On y constate en effet une urbanisation et une hiérarchisation sociale de plus en plus complexes.
Vue du modèle 3D du site de Tell Feres (3800-3600 av. J.-C.)

Le village de Tell Feres se situe en Syrie du Nord-Est, à seulement 8 km de Tell Brak. Il a livré une occupation continue du début du Ve millénaire à la fin du IVe millénaire avant J.-C. Fouillé de 2006 à 2010, le site a profondément renouvelé notre compréhension du Chalcolithique récent en Mésopotamie du Nord.

Des vestiges architecturaux exceptionnels

Les fouilles ont permis de mettre au jour des vestiges architecturaux correspondant à trois phases. Aux origines du Chalcolithique Récent, un grand bâtiment public a été identifié, attestant de l’importance du collectif dans un tel village. Plus tard, le village a certainement acquis une certaine importance requérant une organisation accrue, puisqu’une occupation planifiée a été attestée, impliquant notamment des rues à angle droit. Enfin, entre 3700 et 3500 avant. J.-C., le sommet du site est réoccupé par un grand complexe d’habitat et se transforme alors en simple hameau dédié à la production agricole.

Vivre dans un village du Chalcolithique

Les fouilles sur le site de Tell Feres ont livré de nombreux objets permettant de dresser une image de la vie quotidienne des habitants du village. Les études réalisées sur les restes de graines carbonisées et sur les ossement animaux retrouvés en fouilles ont permis de reconstituer l’environnement du village et de comprendre son économie de subsistance, fondée principalement sur la cueillette de plantes sauvages et l’élevage.

La naissance d’un métier

A l’origine domestique, la production de céramique est peu à peu dévolue à des spécialistes dont c’est l’occupation à plein temps. C’est ce que l’on observe à Tell Feres, où des ateliers de potiers ont été identifiés. On assiste à une homogénéisation de la production, mais aussi à une plus grande technicité qui permet l’émergence d’une production de luxe réservée à une élite.

image
Tell Feres (Syrie)
© Mission archéologique franco
image
Tell Feres vue du ciel
© 2017 DigitalGlobe ©CNES (2017) Distribution Airbus DS © 2017 Microsoft Corporation
deepzoom
Répartition fonctionnelle des pièces du complexe fermier
© Mission archéologique franco-syrienne de Tell Feres
interactif
La superposition des niveaux architecturaux
© Mission archéologique franco-syrienne de Tell Feres
image
Le niveau 10 de Tell Feres
© Mission archéologique franco
Tell Feres (Syrie)
Tell Feres vue du ciel
Vue d'ensemble
Le niveau 10 de Tell Feres

La mission de Tell Feres bénéficie du soutien du labex Les passés dans le présent.

En savoir plus sur Tell Feres, en consultant la Bibliothèque d'Orient dans la collection "Patrimoines partagés" coordonnée par la Bibliothèque nationale de France. 

La lutte contre le vol et le trafic illicite des biens culturels est l'une des priorités du ministère de la Culture, qui prête une grande attention à l'ensemble de ces problématiques, notamment par son rôle régalien de contrôle de la circulation des biens culturels.

Lieu-dit

Tell Feres

Localisation

Djézireh, Syrie

Période d'occupation

Période d'Obeid (Ve millénaire) jusqu'à la fin du Chalcolithique (3000 av. J.-C. environ)

Date de découverte

2004

Direction scientifique

Régis Vallet (CNRS)

MISE EN LIGNE DU SITE 
Janvier 2018
PARTENARIAT

ANR-11-LABX-0026-01