• Accueil
  • L’Ezida de Nimrud, un centre savant
  • Un sanctuaire important
  • Localisation et environnement

Le sanctuaire de Nabu, appelé Ezida, a été mis au jour sur l'acropole de Nimrud, à proximité de plusieurs palais.

L’acropole de Nimrud

L’acropole de Nimrud se situe dans l’angle sud-ouest de la ville. Mesurant environ 600 m du nord au sud et 400 m d’est en ouest, elle correspond à un tell ancien qui dominait d’une quinzaine de mètres la ville basse et le lit du Tigre. Les fouilles archéologiques se concentrèrent sur cette acropole et sur l’arsenal de la ville, Fort Salmanasar, dans l’angle sud-est du site.

L’acropole était séparée de la ville basse par une puissante enceinte, qui mesurait encore 13 m de haut lors de sa fouille. Une porte d’accès, monumentale, fut identifiée à l’est de l’acropole. Une inscription permit d’attribuer sa construction au roi Salmanasar III (858-824 av. J.-C.), un des principaux rois bâtisseurs de la ville. À l’intérieur, plusieurs palais et temples furent découverts, ainsi qu’un quartier d’habitation plus modeste dans l’angle nord-est.

Un sanctuaire majeur à l’entrée de l’acropole

L’Ezida est le deuxième plus grand édifice découvert sur l’acropole, juste après le Palais Nord-Ouest. Il était installé sur une plateforme imposante, dans le secteur le plus haut de l’acropole, et occupait un emplacement remarquable. Construit le long des remparts, immédiatement au sud de la grande porte de Salmanasar III qui donnait accès à l’acropole, il dominait de près de 3 m la rue principale, sur laquelle ouvrait son entrée monumentale. Trois palais partiellement fouillés l’entouraient au sud, à l’ouest et au nord-ouest, tandis que l’espace au nord, sur lequel donnait son entrée, semble être resté non construit.