Statue du shakkanakku Ishtup-ilum

Ishtup-Ilum, shakkanakku de Mari.

La figure représentée est identifiée par l’inscription gravée en trois cases sur le haut de son bras droit : « Ishtup-ilum, shakkanakku de Mari », Ishtup-ilum signifie “Le dieu a maintenu en vie”. Cette statue a été retrouvée couchée sur le dos dans la salle du trône du palais de Mari, au pied des marches de la tribune située sur le petit côté est de la pièce. Ishtup-ilum est le constructeur du temple aux Lions, il y a enfoui trois dépôts de fondation à son nom.

La statue est en diorite, Ishtup-ilum y est représenté en posture d’orant, mais son attitude donne une impression de sévérité par l’expression de la statue. Ce genre de représentation a dû faire l’objet d’un culte dynastique au moins à partir du règne de Zimri-Lim. Ce culte s’appelle le kispum, et permettait de perpétuer le souvenir des disparus, et dans le cas des rois, ce culte peut être rendu par des souverains qui ne sont pas issus de la même dynastie que les défunts. Eu égard à l’emplacement où a été retrouvée la statue, on peut penser que ces représentations étaient exposées face au trône du souverain sur une tribune.