L’étude de centaines de pièces provenant de la réduction d’atelier fouillée par A. Parrot en 1974 au cœur du « Temple-Manufacture » de la Ville II (Palais présargonique P-1) a permis à E. Coqueugniot de restituer l’ensemble de la chaîne opératoire de production des microperçoirs et lamelles à troncature concave destinés à la création d’éléments d’incrustation en coquille. Cette découverte a marqué un tournant dans l’étude des industries orientales, dont l’intérêt avait été bien souvent questionné jusque-là.

 « Temple-Manufacture » (Ville II).

D’après Coqueugniot 1993. Mission archéologique de Mari.