Ce palais mésopotamien du IIe millénaire (env. 2000 -1760 av. J.-C.) constitue un exemple unique par la qualité de sa conservation. Il a été découvert en 1935 et fouillé jusqu'en 1938 par André Parrot qui en a assuré une description très détaillée. Les travaux sur le terrain se sont prolongés jusqu'en 2010. L'ensemble de ces recherches permet aujourd'hui d'en proposer la restitution.

Direction scientifique : J.-C. Margueron. Réalisation : ArchéoVision 2013