Tout au long du premier millénaire av. J.-C., les sociétés qui vivent dans le Midi de la France vont connaître de nombreux changements. Hérités de la Préhistoire récente, les modes de vie vont peu à peu évoluer au moment où les contacts avec les autres civilisations méditerranéennes s’amplifient. La fondation de Marseille vers 600 av J.-C. par des grecs de Phocée est un moment-clé de la Protohistoire méridionale. Elle favorise l’ouverture croissante sur la Méditerranée des communautés indigènes de France méridionale. Ces dernières vont se structurer plus fortement, notamment en fondant de nombreux habitats groupés de hauteur, les oppida, qui, pour la plupart, seront occupés jusqu’à la période romaine. Créée sur le littoral, la ville protohistorique de Lattara s’inscrit dans ce réseau d’agglomérations couvrant l’ensemble du Midi de la France.