Plan des fouilles dirigées par Henri Prades à proximité du site protohistorique de Lattara.

À partir du milieu du Ve siècle avant notre ère, suite à la reconstruction de la fortification, la ville de Lattara se dote d'une organisation urbaine nouvelle, avec la création de trois rues principales suivant les directions du rempart et enserrant un noyau central triangulaire. Entre ces voies et l'enceinte sont mis en place des îlots orthonormés, séparés par des ruelles, avec des maisons quadrangulaires faites de pierres et de briques. L'organisation rationnelle du terrain ainsi appliquée selon un schéma préconçu trace des lignes fortes dans le paysage urbain qui perdureront à travers les siècles, malgré d'innombrables transformations de détail, jusqu'à l'orée de l'époque romaine