Présence de graffite sur le fond (525/475 av. n. è.).

© UFRAL