Déposées dans une tombe à Beaucaire (vers 100 av. n. è.) attestant de la prédominance des importations de vin à cette époque.

© UFRAL