Évolution des quantités de restes au cours de l'occupation

© Patrice Méniel - CNRS / UMR5594 Artehis