Long d’une trentaine de centimètres pour un poids de 3 kg, le bloc de calcaire dur possède des arêtes arrondies et deux faces très lisses : il s’agit donc au sens strict d’un galet, même si, dans le langage courant, un galet désigne généralement une pierre plus petite et plus légère. Recto : un cheval est suivi d’un être imaginaire qui combine des attributs humains et animaux. La zone rougie près du bord gauche est due à l’exposition à la chaleur du foyer. Verso : sur cette face couverte de minuscules concrétions, les gravures sont plus fines et plus denses. On distingue un cheval et deux rennes de facture plus sommaire, disposés tête-bêche.

Objet conservé et présenté au musée départemental de Préhistoire d’Île-de-France, à Nemours.

 

Relevé Gilles Tosello 2018 © MAN / Summum 3D (numérisation), Marjorie Fremaux (animation)