Dolium

Les dolia sont des jarres de stockage en terre cuite de grande contenance, principalement utilisé pour stockage alimentaire. Ils se distinguent des autres catégories de céramique par leur grande capacité de stockage, leur pâte à dégraissants grossiers et leur fabrication aux colombins étirés. Considéré comme le plus grand conteneur en terre cuite jamais fabriqué par l’homme, sa capacité de stockage varie entre 500 et 3200 litres à l’époque romaine. Ils sont fabrique en plusieurs centres de productions de la Méditerranée entre le VIe siècle av. J.-C. et le IIIe siècle ap. J.-C. 
À l’époque romaine, les dolia sont majoritairement employés dans les chais vinicoles et les celliers oléicoles pour la vinification et le stockage. 
Omniprésent sur les sites terrestres d’époque romaine, les dolia étaient également utilisés comme citerne dans des navires spécialisées dans le transport du vin en vrac entre de la fin du Ier s. av. J.-C. et le milieu du Ier s. ap. J.-C. La taille et la forme de ce conteneur varient en fonction du temps et de l’espace. Les dolia les plus petits, et les plus anciens, présentent une capacité comprise entre 50 et 90 litres. C’est durant le Haut Empire que les dolia atteignent leur capacité maximale puisque désormais ils permettent le stockage de 600 à 3200 litres.

A clin

Sur les bateaux de bois, on dit que les bordages sont disposés à clin lorsqu'ils se recouvrent comme les ardoises d'un toit. On parle de : border à clin et d'embarcation à clin.

Aéropostale

L'Aéropostale est une compagnie aérienne française basée à Toulouse - Montaudran. D'abord sous le nom de Société des lignes Latécoère en 1918, puis de Compagnie générale d'entreprises aéronautiques (1921-1927), l'idée d'une ligne aérienne transatlantique consacrée au service postal mais aussi au transport de passagers, rêvée par Pierre-Georges Latécoère, se réalise au fil des années 1920 sous l'impulsion de Marcel Bouilloux-Lafont, repreneur de « la Ligne » sous le nom de Compagnie générale aéropostale en 1927. À la suite de difficultés financières, la compagnie est mise en liquidation judiciaire en 1931 et ses actifs sont repris par l'État français en 1933 au sein d'un nouvel ensemble dénommé Air France.

Âge du Bronze

L’âge du Bronze est une période de la protohistoire et de l'histoire caractérisée par un usage important de la métallurgie du bronze. Le bronze est le nom générique des alliages de cuivre et d’étain. Aujourd’hui, il est admis que cette période succède à l’âge du Cuivre ou chalcolithique et précède l’âge du Fer, dans les régions du monde où ces catégories sont pertinentes. Comme pour les autres périodes de la préhistoire, les limites chronologiques de l’âge du bronze varient considérablement selon l’aire culturelle et selon l’aire géographique considérées. Globalement, dans les régions du monde où il est particulièrement significatif et étudié (Proche-Orient, Europe, Asie), l'âge du bronze s'étend sur une période de 2000 ans, de 3000 à 1000 av. J.-C., mais avec néanmoins de grandes variations suivant les aires considérées.

Amphore

Vase en céramique à deux anses utilisé dans l’Antiquité pour le transport et le stockage de différentes marchandises L'amphore est un vase à deux anses, en céramique, principalement utilisé dans l’Antiquité comme conteneur pour le transport maritime et fluvial de différentes marchandises, en particulier du vin, de l’huile d'olive et des sauces de poissons. Dans certaines amphores, notamment celles à vin et à sauce de poisson, on verse à l'intérieur de la poix liquide, de manière à former un film imperméable et les rendre plus étanches. D'usage extrêmement courant, les amphores sont souvent jetées dès que leur contenu est consommé. Elles sont parfois réutilisées, par exemple comme canalisation, ou pour ménager un vide sanitaire ou encore comme cercueil pour les sépultures d'enfant. Comme tous les objets en céramique, les amphores se cassent facilement mais sont fabriquées dans un matériau quasiment indestructible. La reconstitution de l'histoire de l'évolution des formes d'amphores a débouché sur des classements typologiques qui correspondent aussi à une chronologie. Dans le classement typologique, les amphores portent des noms et une numérotation. Ces noms renvoient souvent aux savants et aux chercheurs qui ont établi la chronologie (Dressel, Pascual, Keay) ou à l'origine de l'amphore (Etrusque, Gauloise). L’amphore fait son apparition en Occident dans le courant du VIIIe siècle av. J.-C. Elles portent souvent sur certaines parties (anse, col, panse) des marques peintes, des estampilles gravées ou imprimées. Ces inscriptions peuvent fournir plusieurs informations : l’origine, le contenu, la capacité, la provenance, la quantité, la datation, les noms du propriétaire, des marchands ou des officines. La typologie la plus célèbre est celle établie par H. Dressel, éminent épigraphiste de la fin du XIXe siècle, à partir des amphores romaines découvertes à Rome. La « table de Dressel » est encore aujourd’hui la base de toutes les typologies amphoriques.

Archéomatique

Informatique appliquée à l’archéologie.

Artefact

Un artéfact archéologique est un objet façonné par l'homme et découvert à l'occasion de fouilles archéologiques. Il fait partie avec les écofacts du mobilier archéologique.

Bigue

Une bigue est une grue généralement portuaire, mais existant également sur les navires de charge spécialisés dans le transport de colis lourds. Elle permet de soulever de très lourdes charges. La bigue est aussi l'ancêtre de la grue actuelle.

Cernes

En botanique, un cerne ou anneau de croissance est un cercle concentrique sur la section d'un tronc d'arbre. Ces cernes annuels sont dus à la croissance saisonnière du tissu ligneux, plus active au printemps (partie en général claire du cerne) qu'en automne et hiver (partie en général plus sombre). La méthode qui consiste à dater un arbre grâce à ses cernes est la dendrochronologie.

Concrétion

Une concrétion est la réunion de différents corps chimiques et physiques qui se solidifient ensemble.

Construction sur bordé

Ce type de construction indique que le bordé est assemblé avant la mise en place de la membrure. Caractéristique de la construction navale antique qui existe encore en certains endroits du monde.

Datation radiocarbone

La datation radiocarbone ou datation par comptage du carbone 14 résiduel, est une méthode de datation radiométrique fondée sur la mesure de l'activité radiologique du carbone 14 (14C) contenu dans de la matière organique dont on souhaite connaître l'âge absolu, à savoir le temps écoulé depuis sa mort.

Dendrochronologie

Science qui étudie les arbres. Appliquée à l’archéologie, l’archéodendrologie a pour objet l’étude des vestiges en bois façonnés par l’homme.
De l’arbre vivant à l’objet fini, le bois peut être défini de trois manières : un organisme biologique témoin temporel de l’écologie et du climat passés ; une matière première exploitée dans un environnement naturel ; un objet culturel façonné par l’homme. A l’interface entre sciences humaines et sciences naturelles, l’archéodendrologie a pour objectif général de définir les interactions entre les sociétés humaines et leur milieu forestier. Elle contribue ainsi à restituer l’histoire des techniques de travail du bois caractéristiques des pratiques culturelles anciennes aussi bien que les paléoenvironnements au travers de l’exploitation du matériau bois, de ses modes d’utilisation et de transformation.
L’archéodendrologie réunie plusieurs disciplines dont :
- la xylologie et l’anthracologie dont les analyses mènent à la détermination des essences ligneuses et de leurs propriétés ;
- la dendromorphologie qui définit la morphologie, la structure et la mise en œuvre des arbres au sein des objets archéologiques ;
- la tracéologie ligneuse qui analyse les traces d’origine anthropiques (outils, façonnage, etc.) ou biologiques (insectes, champignons, etc.) laissées à la surface du bois ;
- la dendrochronologie qui, par l’enregistrement de l’épaisseur des cernes annuels de croissance, contribue à la datation de l’abattage des arbres ;
- la dendroécologie qui cherche à mettre en évidence des événements écologiques liés, par exemple, au climat, à l’environnement ou à l’impact de l’homme sur celui-ci.

Doline

Une doline est une forme caractéristique d'érosion des calcaires en contexte karstique. La dissolution des calcaires de surface conduit à la formation de dépressions circulaires mesurant de quelques mètres à plusieurs centaines de mètres de diamètre.

Dolomie

La dolomie est une roche sédimentaire carbonatée composée d'au moins 50 % de dolomite, c'est-à-dire d'un carbonate double de calcium et de magnésium.

Dressel Heinrich
16 juin 1845-17 juillet 1920

Archéologue et épigraphiste allemand, connu pour ses ouvrages sur les épigraphies latines, découvreur de l’inscription de Duenos, un des plus anciens témoins du latin archaïque. Dès 1872, lors de ses premières fouilles à Monte Testaccio à Rome, il développe aussi une typologie pour classer les anciennes amphores. Chaque type ou forme, (45 au total) d’amphore porte son nom suivi d’un numéro. La table de Dressel reste encore aujourd’hui en grande partie valable.

Dyonisos

Personnage de la mythologie grecque : dieu de la vigne et du vin. (en grec ancien Διώνυσος/ Diónysos) Personnage de la mythologie grecque, Dionysos est le dieu de la vigne, du vin et de ses excès. Il est également considéré comme le père de la comédie et de la tragédie. Fils de Zeus et d’une mortelle, Sémélé, il mène une enfance et une adolescence mouvementées à cause de la colère de Héra, l’épouse de Zeus. Il est élevé par les nymphes sous la direction de son père adoptif Silène. Il a été adopté par les Romains sous le nom de Bacchus.

Engobe

Argile liquide appliquée sur des pièces de céramique pour lui donner un aspect brillant ou en dissimuler la couleur naturelle. A l'époque moderne cette argile liquide pouvait être colorée à l'aide d'oxyde et transparaissait sous la glaçure.

Époque augustéenne

Auguste, né sous le nom de Caius Octavius le 23 septembre 63 av. J.-C. à Rome, d'abord appelé Octave puis Octavien, porte le nom d’Imperator Caesar Divi Filius Augustus à sa mort le 19 août 14 apr. J.-C. à Nola.

Force X

Escadre de la Marine nationale française réunie au début de la Seconde Guerre mondiale en vue de parer à une intervention de l'Italie en Méditerranée orientale. Elle est constituée d'un cuirassé de 26 500 tonnes (Lorraine), de 3 croiseurs de 10 000 tonnes (Duquesne, Tourville, Suffren), d'un croiseur de 7 500 tonnes (Duguay-Trouin), de trois torpilleurs de 1 500 tonnes (Basque, Forbin, Fortuné) et d'un sous-marin de 1 500 tonnes (Protée).

Gangue

Matière, composé quelconque enfermant, enveloppant un corps, un objet.

Giberne

Boîte recouverte de cuir dans laquelle les soldats mettaient les cartouches et quelques menus objets pour l'entretien des armes.

Gréement

Ensemble de ce qui est nécessaire à la propulsion des navires à voile (mâts, vergues, voiles, agrès, manœuvres).

Inventeur

C’est ainsi que l’on désigne la personne qui a trouvé une épave et a officialisé sa découverte.

Kiosque

Structure située sur la partie supérieure d'un sous-marin ou abri installé sur le pont d'un navire. Le kiosque d'un sous-marin sert de passerelle lorsque celui-ci est à la surface. Sur un bateau, il permet de protéger les appareils de navigation et les marins en cas d'intempéries.

La Tène

La Tène ou second Âge du Fer est une culture de la Protohistoire qui se développe en Europe entre environ 450 av. J.-C. et 25 av. J-C.

Lest

Le lest désigne les corps lourds qui servent à lester/charger un élément (bateau, dirigeable, etc.), dans le but de déplacer le centre de gravité ou d'augmenter la masse (inertie ou poids) d'un objet.

Membrures

Ensemble des pièces courbes, en bois ou en métal, de la charpente transversale d’un navire, perpendiculaires à la quille et recouverte par le bordé. La composition d’une membrure varie selon les époques et les types d’architecture. Composition pour l’Antiquité. À partir du Moyen âge, dans le cadre du système architectural "membrure première", une membrure se compose généralement d’une varangue, de deux genoux, de deux (ou plus) allonges. Voir schéma Coque ou Construction sur bordé.

Mobilier

Ensemble des artefacts, ou objets fabriqués par l’homme, découverts sur un site archéologique. Le mobilier archéologique se compose ainsi de nombreuses catégories d’objets souvent distinguées par le matériau employé à leur fabrication : mobilier céramique, mobilier en verre, mobilier métallique, etc. Certaines de ces catégories, comme la céramique, constituent de bons marqueurs chronologiques et fournissent des éléments de datation des contextes de découvertes. Témoins de la vie quotidienne, des échanges commerciaux, des traditions culturelles et des savoir-faire, le mobilier archéologique est une source de première importance pour la connaissance historique.

Myriophoros

Etymologiquement « portant 10000 » ce terme désigne des bateaux de 260 à 400 tonneaux.

Narcose

La narcose à l'azote, aussi nommée ivresse des profondeurs, est due à l'excès d'azote et agit sur le système nerveux en entraînant des troubles du comportement. Cet effet a été découvert en 1930 par Hill et Mac Leod. Une grande partie des narcoses survient lors de la plongée profonde. Elle débute vers 30 mètres pour certains et devient systématique à partir de 60 mètres.

Paléolithique

Le Paléolithique est la première période de la Préhistoire. Cette période est la plus longue, elle commence avec l'apparition de l'Homme, il y a environ 3 millions d'années et s'achève vers 12 000 ans avant le présent.

Pêcherie

Une pêcherie est un espace circonscrit dans une étendue d'eau, généralement à proximité immédiate du littoral, qui a été aménagé afin de pouvoir y faciliter la pratique de la pêche. Par extension, le mot désigne également les aménagements spécifiques qui y sont installés.

Peson

Le peson est une balance, aussi appelé dynamomètre quand il est mécanique ; c'est donc un appareil qui mesure des forces : poids par exemple. Le peson traditionnel ou mécanique est constitué d'un ressort dont on mesure l'allongement grâce à une réglette se déplaçant sur une échelle graduée.

Photogrammétrie

La photogrammétrie est une méthode de relevé en trois dimensions d'un objet, d'une structure voire d'un site tout entier. Après une première phase d'acquisition d'un nombre important de photographies (grande surface de recouvrement), une seconde phase consiste à analyser et traiter ces images dans un logiciel qui va reconstruire le volume par le biais d'algorithmes. Combinée à des prises de mesures, la photogrammétrie permet d'obtenir des images à l'échelle en deux ou en trois dimensions. Fondée sur le principe de paralaxe et de stéréoscopie, cette méthode est particulièrement utile pour la numérisation d'objets ou de sites archéologiques. L’évolution de la discipline permet d’obtenir aujourd’hui, en un temps record, une restitution 3D de vestiges sur lesquels les chercheurs peuvent revenir, travailler, prendre des mesures, etc.

Cette technique se développe dans toutes les disciplines, de l'art pariétal à l'archéologie urbaine en passant par l'étude des objets issus des fouilles. Elle ouvre également des champs d'études nouveaux comme sur des gisements sous-marin à grande profondeur où la photogrammétrie tend à se substituer aux travaux de dessins manuels.

Piédouche

Piédestal mouluré carré ou circulaire qui sert à porter un buste, un vase.

Pithos

Un pithos (πίθος) est une profonde jarre d'origine grecque, ayant une faible base, pour l'essentiel, produites par des ateliers insulaires au VIIIe au VIe siècle. Les vases pouvaient être transportés par bateau. Les pithoï avaient une triple destination : domestique, votive et funéraire. Stockés dans les sous-sols des maisons, ils servaient de réservoir d'eau de pluie, surtout dans les îles. On les utilisaient pour conserver le vin, l'huile, le grain, la farine, des raisins ou d'autres denrées et servaient aussi d' «emballage » pour la céramique fine, dans les transports par bateau.

Ponant

L’Ouest, le couchant, l’occident. Les côtes occidentales de l’Europe, l’océan atlantique (par opposition à la Méditerranée).

Posidonies

Les posidonies sont des plantes aquatiques de la famille des Posidoniaceae. Bien qu'elles vivent sous l'eau, ce ne sont pas des algues, mais des plantes à fleurs monocotylédones sous-marines.

Proto-histoire

Au sens chronologique en désignant en Europe et en Asie centrale la période correspondant au Néolithique et aux âges des métaux : Âge du Cuivre, Âge du Bronze et Âge du Fer.

ROV

L’acronyme ROV correspond à la formule Remote Operated Vehicle qui désigne tout véhicule commandé à distance. Dans le cas de fouilles subaquatiques, un ROV est un engin submersible télécommandé, particulièrement adapté à l’exploration profonde dans la mesure où il autorise des prises de vue sans mettre en danger la vie des plongeurs. À ce titre, l’acronyme ROV est souvent perçu en français comme celui de Robot d’Observation Visuelle. Les fonctions d’un ROV sous-marin ne se limitent cependant pas à la seule prise de vue. Ce robot est également capable de saisir et de déplacer des objets, comme des amphores. Son champ d’application dans le cadre de fouilles archéologiques sous-marines profondes est donc étendu et de première importance.

SHOM

Le service hydrographique et océanographique de la Marine — le Shom — est un établissement public à caractère administratif français placé sous la tutelle du ministère de la Défense. Il a pour mission de connaître et décrire l'environnement physique marin et d'en prévoir l'évolution. À ce titre, il assure la constitution de bases de données maritimes et littorales de référence pour de nombreux thèmes : profondeur des fonds marins, épaves, courants, température de l'eau, salinité, nature des fonds. Il publie les ouvrages nautiques — dont les cartes marines — pour le compte de la France. Il a également une mission de soutien à la Défense, et aux politiques publiques de la mer et du littoral.

Silteux

En géologie, relatif au silt, sable fin, limon.

Situle

Récipient en forme de seau, servant à transporter l’eau ou d’autre liquide(du latin situla). Vase en forme de seau cylindrique ou renflé dans sa partie inférieure, à fond arrondi ou pointu, muni d’une anse. De grandes ou petites dimensions, ils étaient fabriqués dans toutes les matières, mais les plus connus sont en bronze, avec des décorations remarquables, et ils ont fréquemment une valeur rituelle. Il s’agit d’une forme très présente entre le VIe et le IVe siècles av. J.-C. en Europe centrale et en Italie du Nord.

Stalactite

Une stalactite (du grec stalaktos - « qui coule goutte à goutte ») est une concrétion minérale qui se forme à la voûte des grottes et des souterrains, ou sous des plafonds ou dalles de béton de mauvaise qualité ou fendus.

Stalagmite

Une stalagmite est un spéléothème, une concrétion qui se forme sur le sol des grottes et souterrains par la chute lente et continue d'eaux calcaires.

Stratigraphie

La stratigraphie est l'étude de la succession des différentes couches géologiques ou archéologiques qui composent un site. Ces couches, appelées Unité Stratigraphique (US) sont le résultat de l'accumulation de sédiments, de vestiges matériels humains, de restes fauniques ou végétaux, et de manière plus générale des traces des évènements passés sur un site donné.

L'étude de ces Unités Stratigraphiques permet ainsi la caractérisation et parfois la datation de cette succession d'événements causés ou non par l'activité humaine. L'ordre et la disposition des couches, appelé Séquence stratigraphique, permettent d'établir une chronologie relative des événements, c'est-à dire de les dater les uns par rapport aux autres. La confrontation de cette chronologie relative aux divers éléments datant contenus dans certaines couches, comme la céramique, les monnaies ou d'autres éléments dont l'analyse offre une datation (appelés fossiles directeurs ou marqueurs chronologiques), permet d'établir les points d'ancrage d'une chronologie absolue. 
L'étude stratigraphique, principe fondamental de l'archéologie contemporaine, implique une méthodologie de fouille et un protocole de relevés rigoureux et systématiques. Les couches ou Unités Stratigraphiques sont distinguées les unes des autres par leurs caractéristiques physiques (consistance, couleurs, composition, pendage, etc.) et par le mobilier archéologique qu'elles contiennent. Chaque US est documentée par un enregistrement détaillé par fiche, par des relevés en plan et en coupe et par des photographies. L'ensemble de cette documentation permet de mener l'étude stratigraphique même après la fouille des couches détruites pour accéder aux couches inférieures. 
En archéologie sous-marine ou subaquatique, les études stratigraphiques sont moins courantes qu'en archéologie terrestre puisque les épaves sont des ensembles clos témoignant d'un évènement brutal et ponctuel. Toutefois, d'autres sites immergés comme les ports, les aménagements de berges, les dépotoirs, ponts, viviers, habitations sur pilotis etc., témoignent d'une occupation sur des périodes plus ou moins longues et livrent ainsi des séquences stratigraphiques équivalentes à celles que l'on observe à terre.

Suceuse

Une suceuse ou un aspirateur sous-marin est une fonctionnant par aspiration, c'est-à-dire un engin permettant d'aspirer les sédiments sous l'eau.

Trait de côte

Le trait de côte est une ligne qui marque la limite jusqu'à laquelle peuvent parvenir les eaux marines ; c'est-à-dire la limite la plus extrême que puissent atteindre les eaux marines, c'est à dire l'extrémité du jet de rive lors des fortes tempêtes survenant aux plus hautes mers de vives eaux.

Virure

File de bordages (planches) s’étendant sur toute la longueur du bordé ou du pont.

Xylophage

Un xylophage est un organisme vivant dont le régime alimentaire est composé principalement d'aubier, mais aussi de bois parfait. Ces animaux, à l'état larvaire ou adulte, mangent les branches, les troncs ou les racines des arbres morts ou vivants.